PPCR: l'UNSA Officiers reçu par le Ministre

FASMI.pngLOGO_UNSA_Officiers.png
Une délégation de l’UNSA Officiers a été reçue par le Ministre le lundi 14 mars 2016 afin de faire un point d’étape sur l’avancée du protocole Parcours Professionnel Carrière et Rémunération

audience_ministre_PPCR.png

Cliquez sur le document pour le visualiser ou sur le lien suivant :audience_ministre_PPCR.pdf

Audience DGPN du 19 janvier 2016

FASMI.pngLOGO_UNSA_Officiers.png

Le 19 janvier 2016, une délégation de la FASMI composée de l’UNSA Officiers, du SCPN, de l’UNSA Police et du SNPPS était reçue en audience par M. Jean-Marc Falcone, Directeur Général de la Police Nationale.Parmi les sujets abordés lors de cet entretien figure le transfert de missions jusqu’ici dévolues à la police.Ce vaste sujet est en discussion depuis quelques années maintenant et a déjà fait l’objet d’âpres débats entre notre ministère et les organisations syndicales. Au cours de l’audience, de nombreuses informations concernant ce dossier nous été apportées ou confirmées.

Sans_titre.png

Pour visualiser le document, cliquez sur le lien suivant: audience_DGPN.pdf

Déclaration préalable UNSA/FASMI au CTRPN du 05 octobre 2015

FASMI.pngLOGO_UNSA_Officiers.pngLe 05 octobre 2015 se tenait un Comité Technique de Réseau Police Nationale où étaient examinés et votés deux projets d’importance : la réforme des services de la Sécurité Publique et la réforme territoriale de la Police aux Frontières.
L’UNSA/FASMI a clairement exprimé sa position dans la déclaration préalable jointe.

Avec l’UNSA Officiers et L’UNSA/ FASMI : La force d’une Fédération au service des Officiers dans le cadre d’une approche globale sur l’organisation générale de la Police Nationale

ctrpn.pngdeclaration_prealable.png

pour visualiser le document, cliquer sur le lien suivant ctrpn.pdf

POINT D'ETAPE SUR LA REFORME DE LA NOMENCLATURE: ATTENTION DANGER

FASMI.pngLOGO_UNSA_Officiers.png

Après quelques semaines de travail sur le projet de refonte de la nomenclature des postes du corps de Commandement, Madame la Directrice des Ressources et des Compétences de la Police Nationale a souhaité organiser une réunion avec l’ensemble des organisations syndicales d’Officiers afin de faire le point sur l’état d’avancement de ce dossier

Après nous être embourbés dans l’hypothétique avenir du Corps Unique et après n’avoir obtenu que des miettes, devons nous une nouvelle fois subir notre sort?

Officiers, avec l’UNSA Officiers/FASMI, vous optez POUR la création d’un grade à accès fonctionnel, POUR les indices 1015 et hors échelle, POUR une transversalité et une véritable gestion des carrières, POUR une réelle reconnaissance des parcours professionnels.

nomenclature.jpg

Pour visualiser l’ensemble du document, cliquer sur le lien suivant CR_Reunion_nomenclature.pdf

LU POUR VOUS: LA BRI DOIT ANTICIPER L'EVOLUTION DU TERRORISME ET DE LA GRANDE CRIMINALITE

BRI.jpg

Pour consulter l’intégralité du document, cliquer sur le lien

BRI.pdf

LU POUR VOUS: LA CREATION D'UN ETAT MAJOR OPERATIONNEL POUR LA PREVENTION DU TERRORISME

EM_terro.jpgEM_OP_terro.jpg

Pour lire les documents, cliquer sur les liens

AEF_etat_major_operationel_pour_le_terrorisme_a_beauvau.pdf

DEPECHE_du_1er_juillet_2015._dispositif_du_ministre_prevention_terrorisme-1.pdf

Gestion des carrières dans la Police et la Gendarmerie : réponse du Ministre au Premier Président de la Cour des Comptes

FASMI.pngLOGO_UNSA_Officiers.png Le 20 avril le Ministre de l’Intérieur répondait au Premier Président de la Cour des Comptes sur un certain nombre d’observations formulées par un référé du 03 février portant sur les conclusions d’un contrôle sur la gestion des carrières dans la Police et la Gendarmerie

Ainsi, notre Ministre répond entre autre sur:

- les réformes du déroulement de carrière des policiers

- le PAGRE de la Gendarmerie Nationale

- les modalités d’avancement dans la Police et dans la Gendarmerie

Enfin ,le Ministre concède des nécessaires “adaptations” sur les déroulements de carrière et sur les avancements!! IL ETAIT TEMPS!!

QUI AVAIT RAISON ?!!

Avec la FASMI, l’UNSA Officiers exigera de réelles perspectives d’évolution de carrière pour les Officiers.

Alors, pour votre avenir, rejoignez-nous!

Pour lire le document, cliquez sur le lien

reponse_Ministre_Cour_des_Comptes.pdf

Juste une mise au point sur la réforme de la PTS: Complote qui veut...!!!

FASMI.pngLOGO_UNSA_Officiers.png




N’en déplaise encore une fois à certains, le ” corps unique” actifs - PTS ne se fera pas avec notre accord!

Contrairement aux allégations des deux syndicats historiques, les organisations représentatives des personnels actifs de la FASMI sont parfaitement en phase pour dénoncer ce projet.

Mais au fait, les “comploteurs” ne seraient-ils pas ailleurs qu’à l’UNSA? Lisez la pièce jointe et vous serez surpris!!

communication_reforme_PTS.pdf

Déclaration préalable de la FASMI au CHSCT CRS

FASMI.pngLOGO_UNSA_Officiers.png L’UNSA Officiers est bien présente dans les instances du dialogue social: son Secrétaire Général était LE SEUL officier à siéger en tant que titulaire au CHSCT CRS Fidèles à leurs principes fondateurs, soucieux du positionnement et de la qualité de travail des Officiers de CRS, l’UNSA Officiers et ses partenaires de la FASMI ont revendiqué clairement la prise en compte des contraintes particulières auxquelles sont soumis les Officiers de CRS:

- pénibilité due au manque cruel d’officiers

- charge de travail supplémentaire

- augmentation des jours de déplacement et des missions ponctuelles

- absence de reconnaissance par leurs supérieurs hiérarchiques des efforts fournis et de la disponibilité

- avancements insuffisants et encore en baisse cette année

declaration_FASMI_CHSCT_CRS.pdf

DECLARATION PREALABLE DE LA FASMI POUR LE CHSCT RESEAU DGPN

FASMI.pngLOGO_UNSA_Officiers.png

Qu’est ce qu’un CHSCT? Quelle est son utilité?

Le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail est une instance de concertation chargé de contribuer à la protection de la santé physique et mentale et de la sécurité des agents dans leur travail. Il a pour mission de participer à l’amélioration des conditions de travail et veille à la mise en œuvre par les chefs de service des prescriptions du code du travail relatives à la santé et la sécurité au travail qui sont applicables à la fonction publique. A ce titre, il est notamment consulté sur tout projet d’aménagement important modifiant les conditions de santé, de sécurité ou les conditions de travail. Il participe également à l’analyse et à la prévention des risques professionnels

Petit rappel sur les conséquences du nouveau mode électoral issu des élections du 04 décembre 2014:

Première conséquence:

A l’unique exception des CAP où la représentativité se fait par syndicat catégoriel, l’ensemble du dialogue social dont les officiers auront à connaitre est maintenant dévolu aux fédérations et confédérations de syndicats: CFE/CGC, FSMI/FO, CFDT et FASMI

Deuxième conséquence:

Certaines fédérations ne sont plus représentées dans les instances sociales: c’est le cas de la CFDT, donc du SCSI au CHSCT réseau DGPN

Troisième conséquence:

Quelque soit le corps d’appartenance des représentants qui siègent, ils s’expriment pour tous les personnels actifs et défendent l’intérêt commun de tout les corps, dont celui des Officiers! Seulement voilà, certaines fédérations ne jouent pas le jeu et restent bloquées sur un corporatisme rétrograde…

Avec ses partenaires de l’UNSA Police et du Syndicat des Commissaires de la Police Nationale, L’UNSA Officiers s’exprime au travers de la FASMI à tous les niveaux du dialogue social.

Alors, pour un syndicalisme nouveau loin des considérations corporatistes, pour un syndicalisme fort et transversal, pour les Officiers et pour la Police Nationale, rejoignez nous!

Declaration_prealable_FASMI_du_28.01.2015.pdf

Cliquer sur le lien pour visualiser le document

LE MYTHE DU CORPS UNIQUE

LOGO_UNSA_Officiers.png

Les syndicats majoritaires du corps de commandement nous bercent d’une douce et hypnotique ritournelle : le corps unique.

Cela consiste en quoi réellement le corps unique ? La vente d’un rêve pour faire oublier l’absence totale de bilans et d’idées des syndicats majoritaires. Soyons sérieux, car l’enjeu est de taille. Quelle est leur conception ?

Pour les spécialistes de l’alphabet, c’est en quelque sorte une grossière imitation du corps des officiers de gendarmerie avec des carrières en Y, ou double Y voir triple Y.

Ce que l’on ne vous a jamais dit dans ce domaine, l’UNSA-OFFICIERS a décidé de vous le dire avec franchise, comme un contrat de confiance. Et à vous l’expliquer.

Alors ce corps unique, c’est quoi ?

Partons déjà d’un constat simple et vérifiable : le corps des commissaires est strictement contingenté. Aujourd’hui, seuls 40 commissaires sont en école dont 20 sont issus des voies internes. Mathématiquement donc, cette soi-disant solution miracle ne bénéficiera qu’à une vingtaine d’officiers par an.

Mais lesquels ? Eh bien, tout naturellement ceux qui possèdent les plus forts potentiels, c’est à dire une nouvelle élite d’officiers issus d’un recrutement à BAC + 5 ans et malheureusement pour la plupart, pas a la masse silencieuse de tous les autres, néanmoins valeureux lauréats des recrutements internes.

Ce que l’on ne vous dit pas non plus, c’est que dans le cadre de la théorie du Y, ne deviendront commissaires que ces nouveaux officiers à forts potentiels, lesquels verront leur carrière boostée tels une étoile filante. Sans oublier bien sur, les évolutions flash pour certains secrétaires généraux ou autres clients privilégiés des deux syndicats majoritaires.

Et que fera la grande majorité restante ? Elle regardera passer les étoiles…filantes avec déception et amertume.

Chers collègues, ouvrez les yeux, votez et donnez sa chance à un nouveau syndicalisme pour les officiers. Mettez le en capacité de pouvoir nous défendre dans notre métier et ainsi obtenir pour chacune et chacun d’entre nous des avancées concrètes, cohérentes et réalistes.

Il est temps de sortir de la vision unique dans laquelle nous ont enfermés les deux syndicats majoritaires. En agissant ainsi, ils nous ont fait perdre notre identité et notre fierté et ont totalement perdu de vue les aspirations et les attentes de la majorité des officiers abandonnés à leur difficile quotidien.

UNSA-OFFICIERS à pour ambition, d’apporter une alternative nouvelle en rupture totale avec un syndicalisme déconnecté et conformiste subi par le corps depuis tant d’années. C’est cela qui caractérise notre organisation et ceux qui la composent. Nous ne vous mentirons pas. Nos adopterons des méthodes nouvelles, un travail honnête et transparent et la fin du double langage qui consiste à changer de posture en fonction des interlocuteurs.

PARCE QUE NOUS SOMMES FIERS DU MÉTIER QUE NOUS AVONS CHOISI, NOUS VOTONS UNSA-OFFICIER-FASMI

UNSA OFFICIERS un revendicatif clair...

LOGO_UNSA_Officiers.png

Depuis presque 20 ans, la gestion du corps des officiers de police est confisquée par deux syndicats dont la vision unique a totalement sclérosé le corps qu’ils étaient sensés défendre. En niant la différence des métiers, ils ont fait perdre aux officiers de police leur identité et leur fierté. Pire encore, ils ont laissé de côté l’essentiel : la prise en compte des aspirations et les attentes réelles des officiers. Le constat est alarmant : désarticulé, sans perspectives sensées, notre corps est en manque cruel de repères et de sens.

UNSA-OFFICIERS n’a aucune autre ambition que de redonner la parole à tous ces officiers qui s’ interrogent sur leur avenir professionnel et sur leur quotidien. C’est donc une alternative nouvelle et bien concrète que propose notre organisation, loin du clientélisme des uns, de la déconnection des autres face aux vrais et possibles enjeux, voire de leur obnubilation commune de tuer le corps de conception et de direction.

UNSA-OFFICIERS à l’inverse, revendique, par un programme cohérent et construit avec ses partenaires de la FASMI (SCPN et UNSA-Police), dans l’honnête et la transparence, une volonté affichée de redonner de la lisibilité et de la cohérence au corps pour réinscrire les officiers dans leur identité et leur rendre toute leur place au sein de la chaîne hiérarchique. Le corps de commandement doit en effet retrouver toute sa légitimité au sein de la Police Nationale où le principe hiérarchique doit être renforcé dans le cadre d’une structure a trois corps.

L’UNSA-OFFICIERS refuse :

- Un corporatisme déconnecté et narcissique défendu par les deux syndicats majoritaires mais inertes. En effet, il est utopique aujourd’hui de marteler que le corps des officiers peut évoluer aux dépends de tel ou tel corps sans aucune conséquence pour son avenir.

- Un combat systématique et d’un autre âge contre les avantages prétendus du corps des commissaires ou de celui des grades et gardiens de la Paix.

- La solution simpliste et illusoire qui consiste à la fusion des corps. Cette position démagogique est rejetée par les différents ministres de l’Intérieur, par les missions successives, et par la fonction publique.

Et demande :

- La reconnaissance différenciée sur la tenue d’uniforme des emplois de chefs de service et de commandants à l’emploi fonctionnel.

- La création d’un Grade à Accès Fonctionnel (GRAF) sur le même mécanisme que celui du corps de conception et de direction.

- La revalorisation de tous les indices sommitaux des différents grades d’officiers et l’accès à l’indice sommital 1015, rendue possible par le classement en catégorie A.

- Une meilleure orthodoxie des parcours de carrière des officiers, avec un accompagnement social qui encourage et valorise la mobilité.

- Une nomenclature claire en relation avec la DRCPN et non à la disposition exclusive de la direction d’emploi.

- Une négociation approfondie sur les horaires de travail.

Ces solutions de bon sens, seul l’UNSA-OFFICIERS est aujourd’hui en capacité, dans le cadre de la FASMI (unique fédération professionnelle du périmètre du Ministère de l’Intérieur) et en relation avec ses partenaires (SCPN et UNSA-Police), de vous les apporter de manière crédible pour redynamiser le corps de commandement et lui donner un élan salvateur.

PARCE QUE NOUS SOMMES FIERS DU MÉTIER QUE NOUS AVONS CHOISI, NOUS VOTONS UNSA-OFFICIER-FASMI

RAPPORT relatif à l'emploi des munitions en opérations de maintien de l'ordre

img_rapport.jpg



11_14_14-_Rapport_IGGN_IGPN_-_13_novembre_2014.pdf

(Cliquer sur le lien pour lire le rapport)

FASMI-UNSA-OFFICIERS Le Renouveau syndical !

LOGO_UNSA_Officiers.png
Après le soudain départ du Syndicat des Cadres de la Sécurité Intérieure (SCSI) vers la CFDT, la Fédération Autonome des Syndicats du Ministère de l’Intérieur (FASMI) a été contrainte, de porter en son sein la création d’un syndicat d’officiers, UNSA-OFFICIERS, répondant ainsi à la volonté et à la philosophie de la FASMI de représenter l’ensemble des corps et métiers du périmètre du Ministère de l’Intérieur.

Dans le cadre d’un projet construit avec ses partenaires, l’UNSA-OFFICIERS retrouve tout naturellement sa place et, est bien décidée à s’inscrire en rupture avec les pratiques habituelles, où s’agrègent corporatisme forcené et clientélisme.

Cet engagement repose sur une dynamique ouverte aux initiatives, loin d’un syndicalisme déconnecté et par trop conformiste. Ses membres souhaitent s’orienter vers une transversalité qui permettra de renouer le dialogue constructif entre tous les corps, d’asseoir avec honnêteté les attentes des officiers, dépassant ainsi les seules revendications catégorielles.

Depuis de trop nombreuses années, le corps des officiers est abandonné, désarticulé, en manque de repères et de sens. Nos aspirations et nos attentes sont fortes, pour un positionnement clair, aussi bien dans la chaîne hiérarchique, par un réel commandement opérationnel, que dans les limites de « l’inter ministérialité » liées à l’accès à la catégorie A de la fonction publique.

De plus, notre pyramide des grades est inversée, ce qui nous impose de repenser son organisation afin d’améliorer le déroulement des carrières et d’offrir à tous les officiers des perspectives d’avenir.

Attachée aux valeurs qui fondent une police républicaine, l’UNSA-OFFICIERS se propose d’appliquer un syndicalisme réformiste, autonome, constructif et combatif.

Vous pouvez nous retrouver nous sur notre site Internet : http://officiers.unsa.org

votez-UNSA.png

Bonification 1/5° l'UNSA OFFICIERS saisi le Ministre de l'Intérieur

LOGO_UNSA_Officiers.png courrier_ministre.jpg











Courrier_ministre.pdf

(Pour lire le courrier, cliquer sur le lien)

Création d'un nouveau syndicat d'Officiers, UNSA-OFFICIERS

LOGO_UNSA_Officiers.png

La récente décision de Jean-Marc Bailleul, Secrétaire Général du SNOP/SCSI de couper tout lien avec l’UNSA et de s’affilier à la CFDT, a provoqué une scission au sein de son organisation et a engendré la création d’un nouveau syndicat d’officiers, UNSA-OFFICIERS.

Créée par des officiers pour des officiers, cette nouvelle organisation, indépendante, est rattachée à la Fédération Autonome des Syndicats du Ministère de l’Intérieur (FASMI), dans lequel évolue déjà, entre autres, le Syndicat des Commissaires de la Police Nationale (SCPN).

Présente à l’occasion des élections professionnelles qui se dérouleront le 4 décembre prochain, la philosophie de l’organisation sera :

  • de mener une réflexion transversale sur l’ensemble des corps de la police nationale afin d’être une force de proposition au sein du Ministère de l’Intérieur ;
  • de porter une vision sociétale et sociale du policier ;
  • de sortir des carcans corporatistes ;
  • d’accentuer son ancrage fonction publique pour la défense des statuts et la représentation en commission de recours.

Enfin, cette nouvelle structure assurera pleinement son rôle au sein de la FASMI.

Le bureau national UNSA Officiers

 

À propos | Contact | Administration