FASMI.pngLOGO_UNSA_Officiers.png

l’UNSA Officiers avec la FASMI défend TOUS les Officiers affectés dans TOUTES les spécialités pour l’image et le prestige de TOUTE la Police Nationale

Pour la première fois dans l’histoire du secours en montagne, un rassemblement a été organisé devant une préfecture afin de dénoncer les dysfonctionnements récurrents dans la chaîne de secours en montagne.

Notre Délégué National CRS Missions Spécialisées était présent. Il a effectué plusieurs interventions dans les médias locaux et nationaux.

Aujourd’hui, sous prétexte de complémentarité, les autorités locales des Alpes-Maritimes imposent un troisième acteur dans le plan de secours sans argument crédible et contribuent ainsi à la mise à l’écart progressive des CRS et Gendarmes du secours en montagne.

L’alternance Police/Gendarmerie dans ce type de spécialité a montré toute son efficacité depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, le dispositif spécifique ORSEC “secours en montagne et canyon” est ouvertement bafoué par les personnels du SDIS avec la complicité passive de la Préfecture des Alpes Maritimes. Il en résulte des retards préjudiciables aux victimes et une mise en danger pour les sauveteurs qui ont vu leur activité divisée dans des proportions dangereuses.

Les faits sont suffisamment importants pour que quatre syndicats de police s’unissent pour dénoncer le non respect des textes en vigueur et la juste suffisance des moyens dans le département des Alpes-Maritimes.

Avec la FASMI, l’UNSA Officiers défend l’intérêt général dans tous les domaines et dénonce tous les dysfonctionnements animés par des intérêts particuliers

secours_montagne.jpg